© Graphisme : Badïa Larouci

ESCALE #1 — BREST

EXPOSITION

DATES : 22.03.2022 - 04.06.2022

CURATRICE : Badïa Larouci

Lieu 1 : Maison de la Fontaine

Lieu 2 : Jardin des explorateurs

Lieu 3 : Vallon du Stang-Alar

Lieu 3 a : Prairie de Keravillin / en bas de la rue Apollinaire à Guipavas

Lieu 3 b : Jardin du Conservatoire botanique national de Brest

Avec les artistes : Elouan Cousin, Alix Lebaudy, Vincent Lorgeré et Marieke Rozé, Marie-Michèle Lucas, Nesrine Mouehli, Marie-Claire Raoul, Marianne Rousseau.

Depuis avril 2021, huit artistes plasticien.ne.s plasticien.ne.s accueilli.e.s au local de la Pointe et au sein de l’ex-Cercle naval, travaillent sur les territoires brestois : la rade, le Stang‐Alar, les anciennes pêcheries, les fonds marins sont autant de terrains de recherche que de lieux d’inspiration.

Pour enrichir leurs investigations, ils et elles ont établi un dialogue avec des chercheur.e.s et des professionnel.le.s des espaces verts, des milieux naturels et de la biodiversité (botanistes, géologues, historien en art contemporain, philosophe…)

Lors de l’exposition « Escale #1 — Brest », à la Maison de la Fontaine, la curatrice Badïa Larouci nous convie à un voyage spatio-temporel où nous pourrons découvrir le résultat de ces investigations.

Le voyage se poursuit au Jardin des Explorateurs où six artistes présentent une photographie témoignant de leurs temps de résidence au local de la Pointe.

A la prairie de Keravilin à Guipavas, aventurons-nous sur les traces de la rivière Dour Gwenn et laissons-nous surprendre par l’installation en saule vivant « Marcher sur l’eau blanche » de Marie-Claire Raoul.

RENCONTRES ET VISITES À LA MAISON DE LA FONTAINE

➡️ Vernissage
Mardi 29:03 18h30

Lors du vernissage, Marianne Rousseau invitera le public à activer son dispositif artistique

➡️ Grand public (sans inscription)
Samedi 02/04 14h30 > 18h30
➡️ Rencontre sur inscription
Samedi 28/05 14h30 > 18h30

Possibilités de visites supplémentaires par groupe (15 personnes
maximum) : Réservations au moins 8 jours avant au 02 98 00 80 80 ou maisondelafontaine@mairie-brest.fr

RENCONTRES EN EXTÉRIEUR

Rencontres artistiques au vallon du Stang-Alar et au jardin du Conservatoire botanique national de Brest (CBNB)

➡️ Vendredi 1er avril

■ 14h30-16h30

Rencontre avec Marie-Claire Raoul à la prairie de Keravilin, rue Apollinaire à Guipavas (voir plan ci-dessous), autour de l’installation « Marcher sur l’eau blanche » suivie d’une marche vers le jardin du CBNB en longeant le ruisseau du Stang‑Alar.

■ 17h30
Performance de Marianne Rousseau au jardin du CBNB, rdv sur place (voir plan ci-dessous) ou à 17h15 devant les bureaux administratifs, 52 Allée du Bot à Brest (voir plan ci-dessous)

➡️ Samedi 07/05

■ 13h30-16h30

Rencontre avec Marie-Claire Raoul à la prairie de Keravilin, rue Apollinaire à Guipavas (voir plan ci-dessous) autour de l’installation « Marcher sur l’eau blanche », en présence du vannier osiériculteur Christian Guérin

■ 16h30-18h00
Balade philosophique avec le philosophe Yan Marchand (sans inscription)

■ 18h30
Performance de Marianne Rousseau au CBNB, rdv sur place (voir plan ci-dessous) ou à 18h15 devant les bureaux administratifs, 52 Allée du Bot à Brest (voir plan ci-dessous)

Rendez-vous rade « Elle va monter jusqu’à quand… la mer ! » de Marie-Michèle Lucas

➡️ Samedi 21/05 à 18h

Rendez-vous rade #5 à la Maison de la Fontaine pour aller explorer quelques points du port de Brest au 19ème siècle.

Livret des voyageureuses

Pendant votre visite de l’exposition « Escale #1-Brest » à la Maison de la Fontaine, laisser-vous guider par le livret des voyageureuses de Badïa Larouci, curatrice de l’exposition. Ou bien, comme elle le conseille, lisez le « …après en rentrant chez vous, dans les transports, dans votre fauteuil ou même dans votre lit un soir prochain. Il s’empressera de raviver vos souvenirs frais ou brumeux de cette Escale à Brest. En espérant qu’il vous entraîne dans de débordantes divagations ».

Nous remercions pour leurs interventions :
– Gérard Auffret, géologue marin, ancien chercheur à l’IFREMER, co‐fondateur de la Maison des Abers ;
– Loïc Delassus, botaniste phytosociologue ;
– Gwenaël Cléran, technicien de maintenance espaces verts à Brest Métropole ;
– CLIP, association des étudiants de l’ISB (Image et Son Brest) ;
– Bernard Dennielou et Axel Ehrhold, géologues sédimentologistes marins à l’IFREMER ;
– Christian Guérin, vannier osiériculteur ;
– Sylvie Magnanon, directrice scientifique des actions régionales et inter‐régionales du Conservatoire botanique national de Brest (CBNB) ;
– Yan Marchand, philosophe et auteur
– Gildas Martin, technicien gestion des espaces naturels – Milieux naturels de Brest métropole ;
– Florent Miane, Maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’Université de Bretagne occidentale — Pôle universitaire de Quimper Paul-Jakez Hélias ;
– Nicolas Naudinot, maître de conférence à l’Université de Nice Sophia‑Antipolis, chercheur de l’UMR CEPAM du CNRS
– Mathieu Pavoine, physicien médical de l’hôpital Morvan ;
– Loïc Ruellan, animateur scientifique au CBNB ;

Merci également :
– aux étudiant.e.s de l’Ecole européenne supérieure d’art de Bretagne qui ont apporté leur aide pour le montage de l’exposition à la Maison de la Fontaine et pour la construction de la structure « Marcher sur l’eau blanche » de l’artiste Marie-Claire Raoul
– au CBNB pour l’accueil des performances de Marianne Rousseau et de l’intervention du philosophe Yan Marchand
– Au Festival RESSAC et au CBNB qui soutiennent le projet par leurs actions de communication
– à PepSE (pépinière des solidarités étudiantes) qui accueille un atelier « Saule vivant » mené par Marie-Claire Raoul

Partenaires

Ce projet est accompagné par Passerelle Centre d’art contemporain dans le cadre du dispositif d’aide aux résidences d’artistes sur les territoires du Ministère de la culture et de la communication – DRAC Bretagne et du Conseil régional de Bretagne.
Il reçoit l’appui du Conseil départemental du Finistère.

Affiche de l'exposition [De la nature. Escale #1 — Brest], du 22 mars au 6 juin 2022 à la Maison de la Fontaine à Brest

No posts were found for provided query parameters.

Ce qui s’est absenté, c’est exactement cela que nous cherchons à nommer. Ce n’est pas tant un résultat, un arbre ou une prairie, mais un processus : celui qui permet à ceci ou à cela de venir à la lumière, de croître et de s’épanouir.

Yan Marchand "Petite nature", Passerelle centre d'art contemporain, Brest. Décembre 2021